Bébé pleure trop, quelles sont les causes ?

Un bébé qui pleure est chose normale, sauf quand ses pleurs deviennent trop fréquents ou quand il ne veut plus s’arrêter. Apprenez à déceler les causes de ses cris et découvrez comment le calmer.

Apprenez à écouter votre bébé

Evitez surtout de laisser bébé pleurer sans agir. Comme il ne sait pas encore parler, il ne communique qu’avec ses pleurs. A vous de traduire ses cris, apprenez à les connaître pour mieux l’apaiser. N’hésitez pas à satisfaire les demandes de votre enfant, du moins durant ses trois premiers mois. En effet à cet âge-là, bébé pleure au moins 2 heures par jour. Cependant un bébé ne pleure jamais pour rien.

Pourquoi bébé pleure-t-il ?

Quand un bébé pleure, cela peut signifier qu’il a faim ou soif. Il commence d’abord par gémir, et si vous ne réagissez pas, ses cris deviennent de plus en plus stridents.

Un bébé peut aussi pleurer parce qu’il a sommeil. C’est le cas des nourrissons des de deux ou trois mois, ils pleurnichent et s’agitent lorsqu’ils cherchent le sommeil. Apaisez-le en le prenant dans vos bras, en le berçant ou en le murmurant de mots doux. Pour aider bébé à faire ses nuits, mettez-le dans son berceau dès que ses yeux commencent à fermer. Il faut le laisser dormir seul et de temps en temps, il faut aussi le laisser pleurer un peu. Retrouvez d’autres conseils sur le site de Je suis papa.

Quand bébé crie ou pleure, cela veut aussi dire que quelque chose le gêne. Sa couche peut-être ? Quand est-ce que vous l’avez changé la dernière fois ? Il se peut qu’il ait froid ou qu’il soit trop couvert. Il est aussi courant de voir un nourrisson pleurer juste avant le rot.

Ensuite au fil du temps, bébé commence à pleurer pour d’autres raisons. Vers six mois, il commence à prendre conscience de son environnement. Il pleure quand il se sent seul, notamment quand vous le laissez dans son berceau. Un bébé peut aussi pleurer de frustration ou de colère, voire de peur quand il sent abandonné, ou encore de jalousie quand vous devez vous occuper de l’aîné. C’est le moment de lui apprendre à jouer seul, en attirant sa curiosité avec de nouveaux jouets, de lui parler et de le rassurer quand vous devez par exemple le laisser seul un moment dans son parc.

Bébé ne veut pas arrêter de pleurer

Durant ses premiers mois, bébé peut être sujet à des coliques. Il pleure fort, se tortille et agite ses jambes. Pour l’apaiser, massez doucement son ventre par des mouvements circulaires et tenez-le au chaud.

Vous n’arrivez pas apaiser votre enfant ? Dans ce cas vérifiez sa température. Des pleurs forts et intenses peuvent en effet révéler une douleur ou une fièvre. A plus de 38.5°, vous pouvez lui donner du paracétamol, le temps de l’emmener voir un médecin.

Les reflux gastro-œsophagien sont aussi courants chez les nourrissons. Bébé pleure après chaque tétée et régurgite souvent son repas. Dans ce cas, un traitement chez le pédiatre s’avère nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Navigation