Quelle école choisir pour son enfant?

Un enfant n’apprend pas que des leçons à l’école, c’est aussi un endroit où son éducation pour déterminer quelle personne il sera en grandissant commence. C’est tout l’enjeu des parents qui ne doivent pas se tromper sur le choix de l’école sous peine gâcher les potentiels d’un enfant. Aujourd’hui, les choix sont nombreux mais il faut bien tenir compte des critères pour que sa progéniture soit dans une bonne école.

L’école publique : enfant à proximité

La plupart des enfants sont scolarisés dans les écoles publiques. Ce n’est pas une surprise puisque la scolarisation y est gratuite. L’école a l’avantage d’être proche car un enfant ne peut pas être scolarisé en dehors de la commune où il habite sans obtenir de dérogation. C’est donc une aubaine pour les parents qui auront leur enfant à proximité et éviter les longs trajets pour l’emmener ou le chercher. Ainsi, ils pourront participer un peu plus à l’éducation de leur bambin en passant plus de temps avec lui à la maison ou dans un autre endroit. Mais c’est peut-être le seul avantage de l’école publique puisque les infrastructures ne sont pas en bon état, le niveau n’est pas forcément au point et l’organisation change en permanence. Cependant, beaucoup de personnes sont sorties de ces écoles sans encombre et ont réussi leur vie.

L’école privée : chère mais efficace

C’est tout l’opposé des écoles publiques. Tout ce qui fait défaut aux écoles publiques, les écoles privées s’en sont débarrassées pour donner une éducation qu’on peut qualifier impeccable aux enfants. Les écoles privées possèdent des infrastructures qui suivent les normes et vont même au-delà, les professeurs sont tous qualifiés et suivent des formations supplémentaires pour améliorer leur performance. Et même si ce genre d’école se trouve souvent éloigné, elles compensent en faisant participer activement les parents pour qu’ils ne sentent pas être mis à l’écart. Ils font donc des activités avec leur enfant et ont leur voix dans divers débats concernant l’école. Les enfants y sont strictement accompagnés et surveillés, aucune négligence envers eux n’est admise. Toutefois, cela a un prix, et ce n’est pas donné. Seuls les parents ayant vraiment les moyens peuvent scolariser leur enfant dans une école privée.

L’école non conventionnelle : méthode propre à chaque enfant

Les écoles privées dont on a parlé précédemment sont ce qu’on appelle des écoles privées sous contrat. Elles appliquent le programme scolaire proposé par l’État et reçoivent des subventions. Mais il existe de nos jours des écoles privées hors contrat qui appliquent leur propre politique pour éduquer les enfants. Leur principal argument est que les enfants sont uniques et ne doivent être tous éduqués de la même façon. Elles ont des approches très pragmatiques, et pour eux, ce sont les écoles qui doivent s’adapter aux enfants mais non l’inverse. Les méthodes les plus en vogue actuellement sont la méthode Montessori et la méthode Freinet. Et logiquement, pour scolariser nos enfants dans ce genre d’établissement, il faut débourser des sommes énormes. Ce n’est pas étonnant que seuls quelques privilégiés aient la chance de pouvoir éduquer leur enfant dans un tel établissement.

Il est donc clair que les écoles privées sont à privilégier par rapport aux écoles publiques pour décider où on va inscrire son enfant. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui a le moyen pour faire entrer son enfant dans un établissement privé. Cependant il existe aujourd’hui des écoles publiques ayant le même prestige qu’une école privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Navigation